Trans-generative 2030 by ICN | ICN Business School Artem

TRANS-GENERATIVES 2030

Trans-Generatives 2030

Agir avec l’art et les sciences pour un monde durable

12/11/2021-17/12/2021

Performances participatives, présentations hybrides, workshops, tables rondes, communications scientifiques, hackatons, mobs, apps, jeux de rôles, …

L’initiative TRANS-GENERATIVES 2030, lancée par la Chaire UNESCO ARTEM-ICN et le CEREFIGE-Université de Lorraine vise à construire un réseau régional, national et international de pratiques, de recherches et d’éducation durables qui introduisent les dimensions imaginaire, symbolique et esthétique dans les rationalités fonctionnelles, en vue de nourrir et d’influencer les processus de prise de décision pour des transformations durables.

Initiative

Agir avec l’art et les sciences pour un monde durable

L’initiative TRANS-GENERATIVES 2030, lancée par la Chaire UNESCO ARTEM-ICN et le CEREFIGE-Université de Lorraine, et en collaboration avec l’école d’Art et de design de Nancy (ENSAD), vise à construire un réseau régional, national et international de pratiques, de recherches et d’éducation durables qui introduisent les dimensions imaginaire, symbolique et esthétique dans les rationalités fonctionnelles, en vue de nourrir et d’influencer les processus de prise de décision pour des transformations durables.

La question de la durabilité et la poursuite des objectifs de développement durable (SDG) nécessitent un effort global et collectif, en particulier dans le domaine de l’organisation sociale et économique et de la production de valeur. Cet effort est souvent entravé par l’attention excessive portées à la spécialisation et à l’individualisme au plan économique et social, qui conduit à la destruction des valeurs, matérielles comme immatérielles, au profit d’une accélération continue de la consommation et des cycles de péremption et de renouvellement des biens et services, y compris dans le domaine du bien commun et de la culture. La course à l’innovation induit des effets collatéraux pernicieux : l’effondrement les unes sur les autres des actions, des biens et des identités, écrasés successivement et réduits en déchets dévalorisés (Zsolnai 2014 ; Baumann, 2005). Un changement de mentalité est nécessaire, orienté vers l’inclusion et basé sur la reconnaissance de la différence et des frontières comme territoires à explorer. De nouveaux modèles de collaboration et de partenariats transdisciplinaires s’imposent, afin de permettre de faire face collectivement à la complexité dans une perspective durable (European Partners for the Environment (EPE), 2020), de favoriser une production de connaissances fondée sur une participation élargie et d’enraciner l’action dans la prise en compte de la diversité.

Nous proposons de traiter les questions du développement de l’inclusion, de l’exploration des différences individuelles, culturelles, philosophiques ou idéologiques, et de la création de connaissance participative, par l’intégration de l’art avec les sciences sociales et naturelles ou avec d’autres sources de connaissances (Unesco/MOST, 2020, Bridges). Seule une approche mobilisant toutes les capacités humaines, à la conjonction de l’imaginaire et du rationne peut favoriser une compréhension réellement interculturelle du changement, et fonder des approches plus inclusives dans le champ de l’organisation sociale, économique et culturelle. En nous appuyant sur la complexité descriptive, l’anticipation, le dysfonctionnement, la disruption, l’interdisciplinarité et la recherche d’alternatives, qui sont les moyens ordinaires de l’art, nous travaillons à transformer nos conceptions de l’humain et de ses relations au monde.

Néanmoins, il peut être difficile pour des organisations socio-économiques privées ou publiques, contraintes par la rareté du temps et des ressources de toutes sortes, encadrées par des schémas fonctionnalistes spécialisés, de mettre en place et de mener de telles approches atypiques et transdisciplinaires. Ce n’est que par l’expérimentation pratique que pourra se développer ce pont vers un avenir plus durable, ce que vise l’initiative TRANS-GENERATIVES 2030 : mobiliser l’art et l’imaginaire dans des contextes organisationnels et culturels concrets, pour faire émerger de nouvelles compréhensions et susciter une action responsable et durable, individuelle et collective.

Axes d’action et de recherche

(1) Se doter d’une compréhension intégrative des écosystèmes environnement-humains-non humains grâce à des outils descriptifs avancés, en particuliers ceux de l’art

(2) Installer des collaborations de proximité entre les praticiens et les mondes de la recherche, de l’éducation et de l’art afin d’analyser des situations réelles et de co-concevoir des solutions inventives.

(3) Initier des explorations et expérimentations participatives à différentes échelles : individuelle, organisationnelle, communautaire, régionale, nationale, internationale.

Call for Action

Call for action

Performances participatives, présentations hybrides, workshops, tables rondes, communications scientifiques, hackatons, mobs, apps, jeux de rôles, …

Notre objectif est de traiter de sujets centraux pour le développement de communautés apprenantes inclusives et de favoriser l’exploration et la mise en pratique de modèles intégratifs dans tous les domaines du monde social et économique. Nous donnerons la priorité aux explorations de réponses inventives à des situations concrètes, dont les objectifs de développement durables ne sont pas faciles à mettre en œuvre.

Nous attendons des propositions transdisciplinaires. Nous encourageons les propositions d’ateliers de pratiques et de recherche menant à la co-création de transformations concrètes orientées vers un futur souhaitable, fondées sur l’expérimentation et la disruption théorique. Nous insistons sur une transdisciplinarité intégrant les arts et les sciences humaines et sociales, pour un à-venir mêlé de pratiques et de théories.

Nous sollicitons la participation et la contribution de collectifs qui s’appuient sur les arts pour co-construire la durabilité, ainsi que celles des communautés qui souhaitent le faire.

Nous invitons artistes, scientifiques, étudiants, chercheurs universitaires, décideurs et parties prenantes à présenter et explorer des approches intégrées pour comprendre, s’organiser et agir sur les défis de la durabilité, y compris, mais sans s’y limiter, l’action en faveur de l’éducation et de la recherche responsables, du climat, de la biodiversité, des écosystèmes alimentaires, des entreprises et du management, du bien-être, de la finance responsable, de la consommation et de la production responsables.

Nous sommes ouverts à tout type de format de présentation, de durée et de résultats. Nous attendons des formes hybrides de recherche-action, consacrées à transformer activement et concrètement la vie, la science et l’art : performances participatives, présentations conjointes, workshops, tables rondes, communications scientifiques, hackatons, mobs, jeux de rôles, et autres format (non)conventionnels.

Informations Flyer

Instructions de soumission

Les propositions doivent être soumises sous forme d’un résumé (pdf) de deux pages.
Pour chaque soumission, veuillez préciser :

  • Dans quel axe vous souhaitez vous inscrire
  • Quel format vous imaginez (en ligne, physique, hybride)
  • Quand vous souhaitez que votre projet se déroule
  • Qui et quels secteurs d’activité sont impliqués

Calendrier :
Date limite de soumission : 15 juin 2021
Date de sélection du comité scientifique : 15 juillet 2021
Date de proposition finalisée avec plan de mise en œuvre : 15 septembre 2021

Contact et envoi des propositions :
philippe.mairesse@icn-artem.com 

Publication

Nous visons un projet de trans-publication hybride. Une sélection d’”abstracts” élaborés pendant Trans-Generatives2030 bénéficiera d’un soutien et d’une aide à la « trans-écriture » créative, dans la perspective de présenter la version complète d’un « texte » hybride (une pièce de théâtre, une bande dessinée, une chanson, un film, un livre de poèmes, …) à la conférence ARTEMOCC 2022 (mars 2022), où les meilleurs seront sélectionnés pour la trans-publication finale.

Partenariat : Dysfunction journal

Nous sommes également associés à des opportunités plus classiques :

Information

Quand :

En ligne et hybride : 12 novembre 2021- 17 décembre 2021

Physique et hybride (Nancy, France) : 9-10 décembre 2021

Quoi :

Pendant les quatre semaines de l’événement, un programme bi-modal physique et en ligne proposera des ateliers, des conférences, des tables rondes, des performances, des expériences, des webinaires, co-imaginés et co-organisés par les organisateurs, leurs partenaires et les participants, avec deux jours de rencontres physiques à Nancy comme temps fort.

Qui :

co-organisé par la Chaire UNESCO ARTEM-ICN “Art et Sciences dans le cadre des Objectifs de Développement Durable” et l’axe scientifique de recherche CEREFIGE / Université de Lorraine “Créativité et Durabilité”, en collaboration avec leurs partenaires : ENSAD Nancy (Alliance ARTEM) ; Business Ethics Center (Université de Corvinius) ; Albert P. Viragh Institute for Ethics in Business (Université Duquesne) ; International Humanistic Management Association.

Pour qui :

communautés locales, régionales, nationales ou internationales, organisations, associations, institutions et entreprises à la recherche de nouveaux modèles d’action et d’impact inclusifs et durables.

Prolongations :

L’événement Trans-Generatives2030 se prolongera en une série de développements. Par exemple: (1) l’école d’été de l’AAE où chercheurs, doctorants des étudiants en master de plusieurs universités internationales se réuniront en mars 2022 pour développer les résultats de l’activité Trans-Generatives2030. (2) la conférence ARTEM OCC (fin mars 2022) où les participants à l’événement Trans-Generatives2030 auront l’opportunité de présenter et de discuter de leurs résultats devant une communauté académique internationale. Les participants à l’événement Trans-Generatives2030 sont donc invités à participer également à ces événements.

Comité Scientifique

  • Pr. Paul Shrivastava, Titulaire de la chaire UNESCO ICN-Artem ; Chief Sustainability Officer et Directeur du Sustainability Institute, Pennsylvania State University
  • Pr. Laszlo Zsolnai, Directeur du Business Ethic Center, Corvinius University of Budapest. Chairman of Business Ethics Faculty Group / CEMS − The Global Alliance in Management Education
  • Pr. David Wasieleski (Duquesne University). Directeur exécutif du Albert P. Viragh Institute for Ethics in Business, rédacteur en chef de Business and Society Review Education.
  • Dr. Philippe Mairesse, responsable de la Chaire UNESCO ICN-Artem.
  • Pr. Klaus-Peter Schulz, Co-Responsable de l’axe scientifique de recherche Créativité & Développement Durable – CEREFIGE/Université de Lorraine ; ICN ARTEM
  • Dr. Kamel Mnisri, Co-Responsable de l’axe scientifique de recherche Créativité & Développement Durable – CEREFIGE/Université de Lorraine ; ICN ARTEM
  • Pr. Sybille Persson, ICN-Artem.
  • Pr. Wendelin Kuepers, Karlshochschule, Germany & ICN ARTEM
  • Dr. Vera Ivanaj, CEREFIGE/Université de Lorraine
  • Pr. Elise Marcandella, CEREFIGE/Université de Lorraine
  • Pr. Hélène DELACOUR CEREFIGE/Université de Lorraine
  • Dr. Sacha Kagan, chercheur indépendant
  • Pr. Pierre Guillet de Monthoux, Copenhague Business School; Directeur de SSE Art Initiative, Stockholm School of Economics.
  • Pr. Jean-Luc Moriceau, Institut Mines-Telecom-Business School, responsible for doctoral education.
  • Pr. Elen Riot, Reims University
  • Pr. Steve Taylor, Worcester Polytechnic Institute; Editor-in-Chief Organizational Aesthetics
  • Pr. Anne Pässilä, Lappenranta Lahti University of Technology, LUT, Finland
  • Pr. Allan Owens, University of Chester.
  • Pr. Tatiana Chemi, Aalbord University.
  • Dr. Brigitte Biehl, Berlin School of Popular Arts
  • Dr. Stephan Sonnenburg, ICN-Artem Berlin
  • Pr. Carlos Alvarez Pereira, Club of Rome
  • Pr. Benno Werlen, UNESCO Chair on Global Understanding for Sustainability, Institute of Geography, Friedrich Schiller University Jena, Germany
  • Pr. Maryrose Flanigan, Alliance for the Arts in Research Universities
  • Pr. Sandra Waddock, Boston College
  • Pr. Corinne Gendron, UQAM
  • Pr. Madhumita ChatterjiSouth, Asian Alliance of Disaster Research Institutions (SAADRI)
  • Christelle Kirchstetter, Director ENSAD Nancy
  • Dr. Paul Devautour, Director of the Offshore School, Shanghaï, ENSAD Nancy
  • Patrick Beaucé, Professor ENSAD, Nancy, Director DMLab (milieux design)
  • Dr. Benedicte Ramade, Montreal University.