Paul SHRIVASTAVA - La chaire UNESCO ICN « Art et Science dans le cadre des Objectifs de Développement Durable » - ICN Business School ARTEM

Paul SHRIVASTAVA – La chaire UNESCO ICN « Art et Science dans le cadre des Objectifs de Développement Durable »

Un trait d’union entre monde universitaire, société civile et communautés locales

La chaire UNESCO « Art et Science dans le cadre des Objectifs de Développement Durable » d’ICN Business School a été conçue comme un groupe de réflexion et d’action sur la durabilité, axé sur l’intégration des sciences naturelles et sociales dans les arts et les sciences humaines. Agissant comme un pont entre le monde universitaire, la société civile, les communautés locales, la recherche et l’élaboration des politiques, elle vise à mettre en œuvre des solutions locales concrètes pour les objectifs mondiaux de développement durable. La Chaire est un réseau composé de professeurs de l’ICN Business School, de l’Université de Lorraine (CEREFIGE) et de plusieurs universités étrangères. Il encourage la coopération régionale pour la mise en œuvre des ODD, notamment à travers des collaborations Nord-Sud qui s’attaquent aux inégalités dans le monde francophone, et à leurs manifestations en France.

Contexte

En septembre 2015, les dirigeants mondiaux, les Nations Unies et les chefs d’entreprise sont parvenus à un consensus historique concernant les objectifs de développement durable (ODD), appelés Agenda 2030 des Nations Unies. Les 17 objectifs couvrent une vision universelle progressive visant à éliminer la pauvreté et la faim, à fournir de la nourriture, de l’eau et de l’énergie, à promouvoir l’égalité entre les sexes et l’égalité sur le plan économique, à garantir l’éducation pour tous, la consommation et la production durables, l’innovation et les infrastructures pour des villes où il fait bon vivre, à protéger les ressources naturelles sur terre et sous l’eau, à réduire les inégalités et à ne laisser personne de côté (générations présentes) et futures.  Cet agenda ambitieux et très complet doit être réalisé d’ici 2030.  Il a déjà contribué à orienter le développement des économies et des alliances commerciales dans le monde entier. Pourtant, il reste encore beaucoup à faire. Des recherches de grande ampleur sont nécessaires pour mettre en œuvre les ODD en intégrant les sciences, les arts, les sciences humaines et les systèmes de connaissances, traditionnels ou différents.

Un développement durable holistique

La vision de la Chaire UNESCO ICN est de s’engager dans un développement durable holistique. Les 17 objectifs ne sont pas des silos indépendants, ils sont au contraire profondément interconnectés. Ces interdépendances impliquent des synergies et des arbitrages qui doivent être pris en compte dans le processus de mise en œuvre. Une autre dimension de l’holisme est l’intégration de multiples formes de connaissances, notamment les sciences naturelles, les sciences sociales, les arts, les sciences humaines et les systèmes de connaissances confessionnels. Notre vision a également une dimension universelle. Cela signifie que la durabilité doit inclure tous les peuples et toutes les ressources naturelles, par-delà les frontières économiques, nationales, religieuses, ethniques et autres frontières culturelles à l’échelle planétaire. Une telle inclusion exige un changement des mentalités et la reconsidération de nos théories et modèles sociaux et organisationnels.

L’objectif de la Chaire UNESCO ICN est de préparer et de promouvoir le changement par la recherche et l’introduction systématiques des dimensions imaginaire, symbolique et esthétique dans les logiques de fonctionnement, afin d’enrichir les processus de décision des responsables politiques

La Chaire aspire à aller au-delà de la recherche pour créer des solutions concrètes qui aideront les individus et les entreprises à faire évoluer leur mode de vie vers le développement durable.  Les ODD mondiaux doivent être compris, traduits et mis en œuvre tant dans les pays en développement que dans les pays développés afin d’assurer le développement durable de la planète Terre pour permettre la vie de 10 milliards de personnes d’ici 2050.  La France, en tant que signataire des ODD, doit articuler les objectifs à tous les niveaux d’analyse : national, régional (Lorraine), municipal (Nancy) et local (collectivités et entreprises), ainsi qu’au niveau individuel (étudiants, personnel administratif, professeurs).

Nous pensons que la Chaire UNESCO peut être une opportunité pour ICN d’auto-examiner tous les aspects de son fonctionnement afin de se mettre en conformité avec les objectifs de développement durable.  La durabilité peut devenir partie intégrante du programme d’études, de la recherche, de la conception des travaux des étudiants, de la sensibilisation des collectivités locales et des entreprises, et des coopérations internationales.  L’ICN évalue sa propre empreinte écologique en termes de consommation d’eau et d’énergie, de gestion et de recyclage des déchets, de santé et de bien-être des employés, partenaires et usagers, ainsi que de bâtiments et d’infrastructures, puis utilise cette analyse pour obtenir des résultats en matière d’éco-efficacité.

Les ODD offrent des opportunités majeures pour l’innovation dans les programmes scolaires.  L’objectif est d’atteindre 100% de formation en matière de durabilité, en d’autres termes, de sensibiliser l’ensemble des étudiants, du corps enseignant et du personnel d’ICN aux principes de base d’un mode de vie durable dans un monde au climat modifié et, aux transformations subséquentes des modèles sociaux et organisationnels et des mentalités. Cette démarche nécessitera la mise en œuvre d’une combinaison de stratégies, par exemple l’inclusion de courts modules sur la durabilité dans les cours existants, le développement de projets d’étudiants axés sur les ODD, l’offre de nouveaux cours sur la durabilité, le développement d’expériences immersives autour des objectifs de durabilité, etc.

La Chaire UNESCO est concrétisée par un certain nombre de projets de recherche menés par des professeurs de différentes disciplines et axés sur les différents objectifs de développement durable. Ceux-ci sont résumés dans le tableau ci-dessous.

Tableau 1 : Cartographie des projets ODD la Chaire UNESCO ICN

La Chaire UNESCO étudiera les liens Nord-Sud en matière de durabilité par le biais du projet ICN Early Growth Acceleration Initiative (EGAI). L’EGAI est un groupe de recherche-action axé sur la compréhension du processus de croissance et de performance des entreprises au début de leur existence et sur la création de connaissances utiles pour les entrepreneurs. Depuis 2015, l’EGAI a étendu sa mission aux projets entrepreneuriaux africains en collaboration avec la SAM (Africa Management Society).

Partenariats et Collaboration

Le partenariat et la collaboration constituent l’objectif de développement durable n°17. Cet objectif précise les moyens de travailler à la durabilité. Il est communément admis que la mise en œuvre des ODD à l’échelle planétaire est une tâche si importante qu’aucune entité ne peut y parvenir seule. Suivant cette logique, la Chaire UNESCO ICN travaille en partenariat avec d’autres chaires UNESCO/UNTWIN et d’autres réseaux de développement durable, tels que Future Earth, Sustainable Development Solutions Network, Network for Education and Research in Peace and Sustainability et European SPES Forum entre autres.

Au niveau local, la Chaire UNESCO aspire à travailler avec des collectivités locales, des entreprises, des artistes et des scientifiques, afin de faire face aux difficultés rencontrées au niveau local (Nancy, Metz) et régional (Lorraine) dans la mise en œuvre des ODD. Nous estimons que les entreprises locales constituent une ressource particulièrement précieuse dans nos collaborations transdisciplinaires. Nous souhaitons réaliser des études et des recherches impliquant les différentes parties prenantes et qui auront un impact significatif sur le terrain.

Biographie :

Paul Shrivastava est directeur du développement durable à l’université d’État de Pennsylvanie, directeur du Sustainability Institute et professeur de gestion. Il dirige la chaire UNESCO Art et Science pour la mise en œuvre des objectifs de développement durable à ICN Business School de Nancy, en France. Il est également membre du Club de Rome.

Auparavant, il a été le directeur exécutif fondateur de Future Earth, une plateforme de recherche mondiale sur le changement environnemental global et la transformation vers la durabilité. Auparavant, Paul était professeur émérite au Centre David O’Brian pour l’entreprise durable de l’Université Concordia, à Montréal. Il est conseiller auprès du Research Institute for Humanity and Nature de Kyoto, du Network for Education and Research on Peace and Sustainability de l’Université d’Hiroshima et de The Arts Alliance of Research Universities. Il a publié 18 livres et plus de 130 articles dans des revues professionnelles et à comité de lecture.

Quelques exemples de publications

  • Shrivastava, P., E. G. Schumacher, D. M. Wasieleski, and M. Tasic, “Aesthetic Rationality for Sustainability Decision-Making: Exploring Cognitive and Emotional Factors of an Aesthetics Process”, the Journal of Applied Behavioral Sciences, March 2017.
  • Shrivastava, P. and N. Guimaraes-Costa, “Achieving Environmental Sustainability: The case for Multi-layered Collaboration across Disciplines and Players”, Technological Forecasting and Social Change, March 2017. Vol 116, pp 340-346. http://dx.doi.org/10.1016/j.techfore.2016.11.019 Printed http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0040162516307119#af0005
  • Shrivastava, P. and S. Persson, “Silent Transformation to 1.50C – China’s Encumbered Lead”, Current Opinion in Environmental Sustainability, accepted November 2017.
  • Ivanaj, V., P. Shrivastava,  S. Ivanaj, “The Value of Beauty in Organizations, The Journal of Cleaner Production, 2018, April. https://doi.org/10.1016/j.jclepro.2018.04.122
  • Shrivastava, P., Zolnai, L., Wasieleski, D.,  Stafford-Smith, M., Walker, T., Weber, M., Krosinsky, C., Oram, D.” Finance and Management for the Anthropocene”, Organizations and the Natural Environment, 2019, Vol. 32 (1) 26–40.
  • Alnes, K., Shrivastava, P.  J. Sillman, O. Weber, L. Zsolnai, “Making money work for green goals”, Our Future on Earth Report: Science Insights into our Planet and Society, Future Earth, 2020.
  • Eberhardt-Todt, E., Elisabeth P., Qi, J. “Chinese bank managers’ perceptions of barriers to the implementation of green credit in corporate loan decision-making”. Post-Communist Economies, 2020.
  • Eberhardt-Todt, E., Elisabeth P., Qi, J. ”Bank managers’ perceived importance of corporate environmental management in lending decisions: investigating institutional motivational factors”. Journal of Environmental Planning and Management (2021)

 

< actu précédente

Participation de nos étudiants PGE 1 au serious game IBM®Innov8 2.0, sous la houlette de Gérald Duffing, directeur du PGE à ICN !

actu suivante >

La transversalité, une dynamique ICN en réponse aux besoins des entreprises – Interview avec Marie-France CLERC-GIRARD

sur la même thématique

LGBTQIA+ phobies : l’association ICN Diversité nous en dit plus sur son combat !

Ce 17 mai, journée mondiale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie : ICN BS a installé un arbre à souhaits à l’entrée des campus Nancy Artem et Paris la Défense, porteurs des messages de Paix et d’espoir de toute l’école. Dans le cadre de cette action, ICN Diversité, association ICN visant à lutter contre toutes […]

[Suite]

Admissibles ICN 2021 : join our family!

Félicitations aux Admissibles ICN 2021 !  A ICN, “la saison des admissibles” rime avec échanges, convivialité et la construction de souvenirs inoubliables. Il s’agit d’une période phare, durant laquelle tous nos admisseurs (étudiants du Programme Grande Ecole) sont mobilisés pour vous faire découvrir l’école, sa CreaCtivité, son ambiance étudiante et son esprit de famille ! […]

[Suite]

Un quadruple diplôme ? A ICN Business School, c’est possible !  

Un diplôme à visée internationale puissance 4, pour vous, futurs Globe-Trotters ! Vous avez bien lu ! En rejoignant ICN Business School, vous avez la possibilité d’obtenir un quadruple diplôme ! Un dispositif rare en France, résolument différenciateur, à destination de nos étudiants ICN !   Comment obtenir un quadruple diplôme ? En intégrant le Programme Grande Ecole à ICN […]

[Suite]

Campagne de recrutement 2021 CFA ICN BS : faites appel à un apprenti ICN !

C’est le début de notre campagne de recrutement 2021 sur les campus de Paris La Défense et Nancy ARTEM !  Si vous avez un projet de recrutement, c’est le moment de faire appel à un apprenti ICN : à ICN Business School, nous vous permettons d’accéder à un vivier de futurs collaborateurs responsables, agiles et […]

[Suite]
voir toutes les actualités