EMBA et profils créatifs | Témoignage Swarovski

Avant de diriger le département accessoires de Swarovski, Daphné POSTACIOGLU a dû passer par un processus de recrutement très sélectif en interne. Son nouveau poste comportant de nouveaux challenges, l’Executive MBA d’ICN Business School lui a permis de renforcer son approche stratégique à 360°, son sens du business et le management de sa nouvelle équipe.

Témoignage de Daphné POSTACIOGLU – Head of Product Design Accessories and Writing Instruments- Swarovski

Pourquoi avez-vous décidé de suivre la formation Executive MBA d’ICN Business School ? Qu’en attendez-vous ?

Apprendre et m’ouvrir à des matières nouvelles. J’ai étudié le design graphique, les langues : anglais, espagnol et allemand, et j’ai suivi une formation sur le leadership. Je travaille au sein de la création chez Swarovski en tant que responsable de la ligne accessoires. La formation EMBA me permet d’approfondir des matières avec lesquelles je suis familière du fait de travailler dans une société de grande ampleur comme Swarovski. Mon sens du business s’aiguise avec des matières comme economics et finance, ma vision s’affine aussi grâce aux cours de marketing, strategy. C’est une chance de pouvoir refléter toutes ces matières au sein d’une entreprise telle que Swarovski. J’aime, et c’est un besoin aussi, l’idée de grandir et évoluer. Je suis très curieuse de nature et ai toujours soif d’apprendre. Les connaissances globales et complètes que je suis en train d’acquérir au fur et à mesure de ma formation développe ma réflexion autour de la gestion d’une entreprise et les prises de décisions qui en découlent.

Comment parvenez-vous à organiser votre vie professionnelle tout en participant à la formation Executive MBA ?

Il y a eu une première transformation concernant mon rapport au temps. Il doit être optimisé, c’est-à-dire que quand je me mets à travailler sur mes collections ou une des matières du EMBA, j’essaye d’être le plus efficace possible. Cela implique une concentration totale pour avoir l’esprit clair et vif. Il faut néanmoins garder une forme de souplesse dans la gestion de l’agenda, car les imprévus arrivent et savoir être agile, réajuster les priorités. Et enfin il est important de communiquer clairement avec mon équipe et mes collègues au sein de Swarovski sur les disponibilités et indisponibilités. L’idée étant que les projets avancent et progressent quand bien même je suis en formation ou prise par les travaux du EMBA.

Quels cours ou quelles matières vous inspirent le plus jusqu’à présent ?

Je suis sensible aux cours liés à l’humain comme les cours de Organizational Change, Leadership, Intercultural, CSR, HR car je considère que la force du collectif et des individus au sein d’une entreprise est une ressource incroyable, puissante et pleine de surprise.

Votre façon de travailler et de manager a-t-elle déjà évolué depuis le début de la formation ?

Le rythme de la formation du EMBA à raison de 4 jours par mois permet de mettre en pratique parfois immédiatement selon les besoins et situations les notions acquises en cours, c’est le point très positif de suivre cette formation en parallèle de la vie professionnelle. Project management par exemple a été un des cours que j’ai pu tout de suite mettre en application dans mon travail. Travaillant quasiment au quotidien avec la Suisse, l’Autriche et Hong Kong les cours d’Intercultural m’aident à gérer mes relations avec mes collègues aux origines et nationalités diversifiées et mixtes. En tant que manager, la formation a pour conséquence majeur d’être encore plus proche de mon équipe qu’avant. De veiller à avoir du temps pour échanger sur le travail et aussi leur état.

Si vous deviez choisir trois mots pour définir votre expérience au sein de la formation, quels seraient-ils et pourquoi ?

Challenge : le EMBA est une aventure qui nous fait sortir de notre zone de confort pour aller se confronter à de nouvelles notions, à de nouvelles situations. Il y a une zone d’inconnu qui est à la fois excitante et stressante. Richesse : C’est une expérience très enrichissante d’une part grâce à la diversité du contenu du programme, tout comme la réflexion sur soi qui en ressort ainsi que les expériences partagées et rencontres générées par la formation. Bienveillance : j’avoue avoir un peu redoutée un esprit compétitif au sein de ma cohorte qui ne s’est absolument pas révélé. Bien au contraire, il y règne un esprit de bienveillance et de partage qui contribue grandement à l’enrichissement de cette expérience.

Témoignage de Nathalie COLIN – EVP & Creative Director – SWAROVSKI

Pourquoi avez-vous orienté Daphné vers le programme Executive MBA d’ICN Business School ?

Le choix de Daphné a été évident. Ce genre de formation est une opportunité que l’ on offre à des personnes de talent, or Daphné fait partie des top talents de ma division. Au moment ou la décision a été prise, Daphné venait de réussir un processus de recrutement très sélectif et avait été choisie pour diriger le département accessoires. Elle avait pris ses nouvelles fonctions avec des challenges à la fois managérial et de collaboration étroite avec le marketing basé à zurich. C’était un nouveau défi pour elle. Je pensais (cela s’est confirmé) que pouvoir compléter son cursus passé par un executive MBA lui donnerait des outils supplémentaires pour réussir dans cette fonction, renforcerait son approche stratégique à 360° avec une compréhension accrue des enjeux business de la marque. J’envisageais ce MBA comme un complément d’accompagnement pour Daphné, en plus du « on jobcoaching » que nous faisons ensemble. J’étais tout à fait certaine que Daphné allait réussir dans sa nouvelle fonction, avec ou sans MBA, mais le MBA allait fonctionner comme un accélérateur d’apprentissage de connaissances nouvelles.

Avez-vous déterminés, avec Daphné, des objectifs à atteindre, des compétences à acquérir ?

Nous avons échangé avec Daphné, avant de confirmer la formation, sur le contenu des programmes, leur approche internationale, la diversité des profils des participants…. Et les deux axes : développement du leadership, et 360° business acumen.

Avez-vous déjà observé un changement au quotidien dans la façon dont Daphné travaille et gère son équipe ?

Daphné est très agile, et optimise chaque seconde de son temps. Son sens des priorités s’est accru, elle gère ses collections avec efficacité et ne manque jamais l’échéance de ses rendus. Elle délègue avec intelligence à ses équipes qui la soutienne. Elle sait se montrer flexible pour modifier son emploi du temps lorsqu’une grande urgence menace la réalisation d’un projet. Daphné est moteur, et n’est pas attentiste dans sa façon de fonctionner. Elle me sollicite en cas de besoin, je sais que je peux compter sur elle et sur sa capacité à m’impliquer au bon moment, pas en micro management, mais pour des moments clefs ou une décision doit être prise ou validée, notamment au niveau de la famille Swarovski. Son sens de l’autonomie, et son efficacité ont été renforcés.

Si vous aviez un conseil à donner à d’autres employeurs qui hésitent à former leurs collaborateurs, que leur diriez-vous ?

Cette formation est un véritable booster de performance. La personne qui suit cette formation sera confrontée à des collègues nouveaux, issus de milieu professionnels différents. Cette diversité est enrichissante et ouvre l’esprit, en mettant la personne dans des contextes loin de sa zone de confort. La densité des programmes de formation, en plus de la nécessité de tenir son emploi actuel, force le collaborateur à affiner son sens des priorités. Il ne fait pas moins de choses. Il délivre ses missions avec efficacité. Et cela a un effet moteur sur l’ensemble de l’équipe, cela tire une équipe de direction vers le haut. A titre personnel, et en qualité de leader, c’est forcement un véritable plaisir d’accompagner une personne de talent dans son développement personnel, la voir ouvrir grand ses ailes. Cette formation est un cadeau, une récompense, mais n’oublions pas qu’elle exige un véritable investissement de la part du candidat. Il lui faut démontrer des le premier jour une passion communicative , une sincère motivation et la curiosité d’apprendre.

< actu précédente

Séminaire en Albanie pour les étudiants IBD

actu suivante >

Grandes écoles : la parité des promotions, rempart aux inégalités ?

sur la même thématique

La course croisière EDHEC 2019

Petit retour en arrière… Du 5 au 13 avril, l’association Défi Voile Artem était présente aux Sables d’Olonne pour la 51ème édition de la Course Croisière Edhec, le grand évènement sportif étudiant d’Europe.  Défi Voile Artem est une association créée en 2005 par des élèves d’ICN Business School et de l’Ecole des Mines de Nancy; elle participe […]

[Suite]

7ème édition des ICN Creative Awards : la créativité des étudiants ICN à l’honneur

ICN Business School, avec le soutien du fonds de dotation ICN, a organisé jeudi 16 mai sur le campus Artem l’édition 2019 des Creative Awards. Ce concours vise à mettre en valeur et à récompenser les projets menés par les étudiants de 1ère année du Programme ICN Grande École.  Les étudiants ont travaillé autour d’une idée […]

[Suite]

CGE | À l’heure où vous devez faire des choix pour votre avenir

“Concilier excellence et responsabilité sociétale, penser ensemble les défis économiques, géopolitiques, numériques et environnementaux, tels sont les enjeux de l’enseignement supérieur aujourd’hui. C’est depuis toujours la mission des Grandes Écoles de management, membres de la Conférence des grandes écoles : celle de dispenser un enseignement à la hauteur de ces enjeux et de préparer nos […]

[Suite]

ICN Business School 15ème école post-prépa dans le palmarès 2019 du Parisien

Le Parisien / Aujourd’hui en France a publié ce mardi 14 mai la 11ème édition de son palmarès des grandes écoles de management, grade de Master. ICN Business School y est classée 15ème école post-prépa ex-aequo. Ce classement repose sur 16 critères sélectionnés par Le Parisien : prestige, puissance, développement, attractivité, infrastructures, corps professoral, recherche, réseau […]

[Suite]
voir toutes les actualités