Spécialisations en apprentissage by ICN | ICN Business School Artem

Spécialisations en apprentissage

Depuis le 1er janvier 2020 : ICN Business School a créé son propre CFA sur Nancy et Paris la Défense et nous vous souhaitons la bienvenue.

L’apprentissage est aujourd’hui un choix gagnant, qu’on soit jeune ou chef d’entreprise, pour tous ceux qui souhaitent prendre une longueur d’avance et se former.

Vous découvrirez comment le CFA ICN BUSINESS SCHOOL porte les valeurs de l’alternance au cœur de ses différentes activités et de découvrir les différentes spécialisations proposées en contrat d’apprentissage et en contrat de professionnalisation.

Avec l’apprentissage, prenez une longueur d’avance !

Télécharger le dépliant

Qu’est ce que l’apprentissage ?

L’apprentissage est un mode de formation par alternance, ouvert aux jeunes jusqu’à 29 ans révolus. Il associe une période de formation théorique (CFA) et une formation pratique en entreprise.

Auprès du maître d’apprentissage, l’apprenti-e découvre le monde du travail et acquiert les bases techniques et pratiques de son futur métier. Au CFA, l’apprenti-e bénéficie d’enseignements généraux et professionnels complémentaires.

L’apprentissage permet aux jeunes d’acquérir des compétences, une qualification et une première expérience professionnelle rémunérée en préparant aux réalités de l’entreprise et en favorisant l’obtention d’un emploi.

Au sein du CFA ICN BUSINESS SCHOOL basé sur le campus de Nancy et de Paris , nous vous proposons actuellement 4 grands domaines en apprentissage :

  • Finance.
  • Marketing.
  • Management.
  • Business Development.

Ces domaines d’expertise sont accessibles par spécialisations du programme Grande Ecole (visé Bac+5, grade de Master) :

  • Banque et services financiers,
  • Finance d’entreprise,
  • Marketing et ingénierie d’affaires,
  • Management des Ressources Humaines,
  • Management numérique,
  • Cultural & Creative Industries Management
  • Luxury & Design Management
  • Management de la Supply Chain et des achats.

Le rythme d’alternance (CFA/ENTREPRISE) est de 1 semaine au CFA et 3 semaines en entreprise.

Le CFA ICN BUSINESS SCHOOL propose aux apprenti-es de bénéficier de moyens spécifiques avec un accompagnement de proximité assuré par une équipe administrative et pédagogique dédiée.

Notre service Carrières et Stages mène de nombreuses actions pour aider les candidats à l’apprentissage dans leur recherche d’entreprise d’accueil : coaching individuel, ateliers, forums entreprises physiques et virtuels, job dating, diffusion d’offres via le career center de l’école…

L’apprentissage, pour qui ?

Toutes les entreprises du secteur privé, y compris les associations, peuvent embaucher un-e apprenti-e
Si l’employeur déclare prendre les mesures nécessaires à l’organisation de l’apprentissage.

À ce titre, l’employeur doit notamment garantir que l’équipement de l’entreprise, les techniques utilisées, les conditions de travail, d’hygiène et de sécurité, les compétences professionnelles et pédagogiques du maître d’apprentissage sont de nature à permettre une formation satisfaisante.

Sous certaines conditions, les trois fonctions publiques peuvent également recourir à l’apprentissage.

Pourquoi l’Apprentissage ?

L’apprentissage est à la fois un catalyseur de formation et un accélérateur d’emploi.


En quelques mots, les avantages de la formule :

Pour l’entreprise :

  • Une formation aux méthodes de l’entreprise
  • Une mode de transmission des savoir-faire de l’entreprise et, le cas échéant, un moyen de préparer l’avenir
  • Une filière de recrutement
  • Une formation qui peut bénéficier d’aides financières

Pour l’apprenti :

  • Des connaissances théoriques mises en pratique
  • La gratuité des frais de formation
  • Un contrat de travail avec une rémunération à la clé selon son profil
  • Une insertion professionnelle facilitée

La foire aux questions/réponses Apprentissage

Qu’est-ce que le contrat d’apprentissage ?

C’est un contrat de travail de type particulier. L’employeur s’engage à transmettre une compétence professionnelle et à verser un salaire au jeune apprenti. En échange, ce dernier doit travailler en entreprise et suivre une formation complémentaire en centre de formation d’apprentis. La durée du contrat peut varier de 6 mois à 24 mois en fonction du type de qualification préparée. Cette durée peut être adaptée pour tenir compte du niveau initial de compétences de l’apprenti. Possibilité d’augmenter la durée du contrat d’un an maximum en fonction de certains critères.

Est-ce que je peux réaliser mon apprentissage dans le service public ?

Oui, le secteur public recrute des apprenti(e)s sous les mêmes conditions que le privé.

L’apprenti bénéficie d’une majoration de la rémunération minimum par rapport au privé.

Cette majoration est de 20% si l’apprenti prépare un diplôme de niveau III (BTS, DUT, DEUST..). La majoration de 20% n’a pas un caractère obligatoire pour les diplômes de niveau II et I (Licence, Master…).

Vous pouvez signer un contrat d’apprentissage avec une entreprise privée ou publique ayant une existence juridique en France.

Je suis en situation de handicap : puis-je suivre une formation en apprentissage ?

Un travailleur handicapé peut entrer en apprentissage et conclure un contrat permettant d’obtenir une qualification professionnelle. Ce contrat d’apprentissage se déroule en entreprise et en centre de formation. L’apprenti bénéficie d’aménagements particuliers compte tenu de son statut de travailleur handicapé.

Pour vous signaler en tant que personne en situation de handicap et/ou pour obtenir plus d’information, vous pouvez vous rapprocher de notre référente Handicap, Madeleine OSTROWSKI (madeleine.ostrowski@icn-artem.com).

Est-ce que je bénéficie d’une rémunération ?

Oui, votre rémunération, versée par l’employeur, est calculée en fonction de votre âge, de votre niveau d’études et de l’ancienneté de votre contrat.
Elle correspond à un pourcentage du SMIC ou du minimum conventionnel, si celui-ci est plus avantageux.

Les périodes de formation sont considérées comme du temps de travail : il n’y a donc pas de proratisation du salaire.

Comment se déroule la recherche d’une entreprise d’accueil ?

Une fois votre intégration confirmée au sein de la formation, le service Carrières et Stages vous aide à trouver une entreprise d’accueil :

  • Accès au Career Center ICN sur lequel vous retrouverez toutes les offres d’apprentissage déposées par les entreprises partenaires ou non d’ICN, la liste des entreprises qui ont accueilli des apprentis ICN sur les dernières années, des conseils et des informations complètes afin de vous accompagner dans vos démarches de candidature, les événements entreprises ou webinaires dédiés à l’employabilité ;
  • Des rencontres annuelles avec les recruteurs par le biais des forums de recrutement ICN en présentiel ou virtuels ;
  • Des ateliers employabilité sur différentes thématiques : CV, lettre de motivation, entretien, réseau, recherche de contrat, négociation de salaire…
  • Un accompagnement personnalisé selon vos besoins.

Puis-je faire mon apprentissage à l’étranger ?

Le contrat d’apprentissage est une spécificité du droit du travail français.
L’apprentissage ne peut être effectué que dans une entreprise ayant un numéro de SIRET en France.

Je suis de nationalité étrangère : puis-je signer un contrat d’apprentissage ?

Oui, la nationalité française n’est pas obligatoire pour conclure un contrat d’apprentissage. Pour les ressortissants de l’Union Européenne et Suisse, il n’y a pas de démarches particulières à effectuer.

L’accès à la formation en apprentissage est possible pour les candidats étrangers mais largement encadré pour les ressortissants ne provenant pas de l’Union européenne et la situation administrative du candidat étranger est évidemment déterminante dans son accès à la formation en apprentissage. Ainsi, les candidats étrangers doivent avoir réalisé au préalable une année d’études en France dans le cadre d’une formation initiale avant de pouvoir signer un contrat d’apprentissage et obtenir l’autorisation de travail nécessaire auprès de la Direccte (Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi).

Ai-je le droit à des aides ?

Vous n’avez plus le droit aux bourses de l’enseignement supérieur ou aux allocations universitaires.

Néanmoins, vous pouvez bénéficier d’aides de la CAF (APL) ou encore d’ACTION LOGEMENT durant votre apprentissage.
Pour plus de renseignements rapprochez-vous de votre service apprentissage.

De plus, les entreprises, selon leurs pratiques en vigueur, peuvent prendre en charge certaines dépenses (restauration, transport…).

Est-ce que les frais d’inscription à la formation sont à ma charge ?

Non, les frais de formation sont pris en charge par l’entreprise d’accueil via son Opérateur de compétences (OPCO) pendant toute la période du contrat d’apprentissage.

Cependant, si vous n’avez pas signé de contrat d’apprentissage au terme de la période légalement prévue (28 février 2021 pour l’année universitaire 2020-21), vous rebasculez sous statut étudiant et devez donc vous acquitter des frais de scolarité au prorata temporis de la période d’études restante.

Est-ce que je bénéficie toujours des vacance scolaires ?

Non, vous bénéficiez de 5 semaines de congés payés comme tout salarié.
Ils sont pris en accord avec votre maitre d’apprentissage et en dehors des périodes passées au sein de l’établissement d’accueil.

De quel régime d’assurance maladie je dépends ?

Comme tout salarié, vous relevez du régime général de sécurité sociale.
Vous êtes couvert pour les risques maladie, vieillesse, accidents du travail, y compris pendant votre temps de présence au sein de l’établissement d’enseignement.

Une fois votre contrat d’apprentissage signé, vous devez faire connaitre votre changement de statut auprès de la CPAM : www.ameli.fr.

Vais-je payer des impôts?

Votre salaire d’apprenti bénéficie d’une exonération d’impôt lorsqu’il est inférieur au SMIC annuel.

En cas de dépassement de ce seuil, seule la partie supérieure à cette somme est imposable et doit donc être déclarée aux impôts via le formulaire de déclaration de revenus.

Si vous êtes embauché en cours d’année, comme c’est souvent le cas, le calcul du plafond est effectué au prorata de la durée de la période travaillée en apprentissage. Il en est de même lorsque le contrat d’apprentissage a pris fin en cours d’année.