Chaires entreprises & de recherche

Les chaires entreprises et les chaires de recherche thématiques apportent de nouvelles pistes et perspectives, tout en imaginant les pratiques de demain.

Elles permettent de travailler en collaboration avec des enseignants chercheurs, des étudiants et des entreprises pour résoudre les problématiques émergentes, grâce aux travaux d’études et de recherche de nos professeurs.

Chaire de recherche internationale art & entreprise durable

Dirigée par le professeur Paul SHRIVASTAVA, Directeur du Centre David O’Brien pour l’entreprise durable, cette chaire explore l’utilisation des arts et des méthodes basées sur les arts pour comprendre la durabilité de l’entreprise. Elle examine les relations dynamiques entre l’art, l’esthétique et le développement durable des organisations.

L’art influe sur la durabilité des entreprises à travers l’architecture, l’esthétique des espaces de travail, la conception de produits et services, la conception du travail et des systèmes organisationnels, l’art graphique dans la publicité et les méthodes de formation basées sur les arts. L’expression de soi et l’authenticité, qui sont caractéristiques de l’art, peuvent également améliorer la productivité organisationnelle et la motivation des employés. Les organisations durables ont besoin des arts pour améliorer la créativité des employés, l’innovation, attirer des travailleurs créatifs, améliorer la satisfaction des collaborateurs, et pour la conception de produits et services innovants et respectueux de l’environnement. Les arts nous permettent également d’étudier les aspects de la durabilité organisationnelle liés à la recherche sur l’esthétique, tels que les expériences sensorielles et émotionnelles, souvent ignorées dans les études de gestion traditionnels.

Plus de détails sur le site Web de IRCASE en cliquant ici.

Chaire banque / PME et compétitivité territoriale

Créé fin 2012, la Chaire « Banque / PME et compétitivité territoriale » est conduite par Nirjhar NIGAM, Professeur à ICN Business School. Elle vise à mener des travaux de recherche sur la façon dont les banques et les PME peuvent construire des configurations relationnelles leur permettant d’anticiper, de collaborer et de gérer le risque de faillite, et plus généralement, de considérer des trajectoires positives de redressement et de développement. L’objectif est également de comprendre le rôle de ces configurations dans la capacité à ancrer et développer des activités sur le plan territorial.

Le projet met l’accent sur deux domaines de recherche, chacune étant liée au risque de crédit supporté par les banques. Le premier domaine concerne les facteurs menant à la décision d’accorder un crédit. Le deuxième thème se concentre sur les relations entre les unités de la banque commerciale et les services de recouvrement. L’étude de la pertinence et de la qualité de l’information recueillie au cours de l’analyse de crédit est une question souvent discutée dans la littérature, mais rarement analysée de façon systématique et globale. Avec les informations fournies par CELCA, nous voulons remplir cette lacune de la littérature. L’étude bénéficiera à la fois à CELCA et aux PME et serait une contribution pour la littérature en banque et finances.

Au niveau pédagogique, la Chaire développe des enseignements originaux sur le sujet. Les employés de CELCA sont étroitement associés à ces activités pédagogiques et scientifiques.

Parmi les principaux thèmes abordés : la restructuration formelle ou informelle des PME en difficulté, l’impact du cadre juridique sur le processus de restructuration, le comportement des banques envers les PME en difficulté et leur survie, et la compétitivité territoriale et la relation entre les banques / PME.

Chaire de recherche internationale éthique et management innovant

Dirigée par le professeur David WASIELESKI, la Chaire de recherche internationale« Éthique et management innovant » est un projet de collaboration transdisciplinaire impliquant la promotion d’un comportement éthique sur le long terme dans les organisations à travers des stratégies de management créatives.

Développée à partir d’un programme de recherche d’ICN Business School, la Chaire est conçue pour aider les entreprises à concilier la dualité de l’innovation et de l’éthique.

Les paradigmes de gestion occidentale actuels considèrent généralement l’éthique comme incompatible avec la créativité et le changement. L’un des objectifs de la chaire est de rejeter cette « thèse de séparation » et de fournir des alternatives pour nourrir l’innovation éthique. Utilisant les concepts issus de domaines aussi variés que les arts, les neurosciences cognitives, la biologie évolutionniste, et les philosophies orientales classiques, de nouvelles façons de penser sont développées pour faire avancer la théorie de la gestion. Dans l’esprit de l’Alliance Artem, l’intention de la Chaire de recherche est d’intégrer la transversalité pour créer un concept unificateur de l’éthique et de l’innovation et générer des opportunités pour les praticiens de s’adapter plus efficacement aux changements au fil du temps.